Billets pour la catégorie 2020 :

Mains caleuses

A force de me laver les mains à cause de la poussière qui couvre les objets que nous déplaçons, mes mains sont si rugueuses que les Touch ID de mon téléphone ou de mon ordinateur ne lisent plus mes empreintes digitales.

Traces du temps - 4

Oublié lundi, mercredi, vendredi, et mardi j'étais à Nantes. Donc trois jours seulement cette semaine.

arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre



L'impact de la lumière est toujours aussi étonnant. Jeudi, j'ai pris une photo beaucoup plus tôt, vers 8h40, avec la lumière rasante du soleil levant.

arbres en automne vus de la fenêtre



Peut-être parce que Patrick a noté mardi que Jean et lui regardaient ensemble Six Feet under, j'ai relancé la série cet après-midi. C'est fou ce que je m'en souviens bien.

Il ne reste plus beaucoup de cartons à faire. Les deux week-ends prochains devraient y suffire. Ce matin nous avons placé les meubles sur les plans. C'est la partie la plus fun. J'espère que nous n'avons rien oublié.
Difficile de faire tenir autant d'étagères sur aussi peu de murs, surtout que le dernier étage est mansardé et que les étagères ne peuvent tenir que le long de l'arête centrale du toit.

Champagne !

Interruption de mon régime très strict pour boire à la santé du premier contrat de travail de O.

Après-midi au loft pour prendre des mesures (le lave-linge est un peu trop large, nous avons trouvé où mettre les étagères de poche) et des renseignements (le gaz, l'électricité, le chauffage, le poêle, etc).
Que ce loft est lumineux. Il est splendide.

Le propriétaire partait ce soir pour Bayonne, il reviendra pour signer le 18. Lui et sa compagne sont totalement épuisés.


————————

Tome 6 de Golden Kamui.

J'ai quasi-terminé la mise en carton du grenier. Il doit en rester un, à peine. Je continue The Handmaid's Tale. SF glauquissime. Est-ce que cela envisage un réaction à venir contre le féminisme ou constitue une attaque en règle contre la Bible ou les deux?

Les déménagements, c'est comme le covid

On met le non-essentiel en carton, on ne garde à l'extérieur que l'essentiel, le dentifrice, les slips, les assiettes, les casseroles. On regarde autour de soi, on se dit que finalement, on pourrait vivre comme ça, que tout ce qu'il y a dans les cartons est inutile, et on se sent malheureux comme les pierres devant ces étagères vides d'où a disparu tout ce qui faisait le bonheur de vivre.

Il va falloir tenir trois semaines dans ce désert.


Fini ce soir le dernier carton de livres. Soixante-dix, soit cinq mètres cube environ.

Traces du temps - 3

Du 16 au 22 novembre entre neuf et dix heures du matin, hors jeudi 19.

arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre
arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre


Dernier train pour Busan. Une histoire de zombie pendant que je blogue. La Corée du sud ne porte pas les traders dans leur cœur. Sacrifice pour les autres ou chacun pour soi: les périodes de crise dévoilent les pulsions habituellement dissimulées — même s'il y a des indices même en périodes calmes.

Le Marginal. Ce que je préfère, ce sont les voitures et les rues de Paris.
L'héritier (Netflix enchaîne). Rien compris. Mais je fais autre chose en même temps.
Peur sur la ville.

Jean

Jean est mort la nuit dernière.

C'était un homme pieux, spécialiste de Claude Mauriac et grand diariste, à la fois lecteur et auteur de journal. Il lisait mon blog et ces deux dernières années, j'ai eu parfois des remords quand je n'écrivais pas parce que je savais qu'il attendait de mes nouvelles.
Je luis avais promis de lire Le Temps immobile. Je n'ai pas tenu ma promesse, je n'en suis qu'à la moitié.

En apprenant sa mort, j'ai repensé aux derniers mots de la femme d'Antoine: «Tout va bien se passer».

Nous étions allés à Plieux en septembre 2010. J'aime beaucoup cette photo sur fond de champ moissonné. Je le protégeais du soleil pour qu'il puisse prendre des photos.

Traces du temps - 2

Du 9 au 15 novembre entre neuf et dix heures du matin, hors samedi 14. Les variations de couleurs en fonction de la lumière sont impressionnantes.
Entre le 9 et le 10 il y a eu beaucoup de vent et le grand arbre de l'arrière-plan a perdu toutes ses feuilles en une nuit.
Le 11 novembre il faisait un temps de 11 novembre.

arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre
arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre


Passé la journée sur mon devoir wordpress. Je ne suis pas arrivée au bout, j'ai abandonné vers minuit. Demain je demanderai un délai jusqu'à mercredi.

Cartons

Nous avons reçu presque deux mètres cubes de cartons : deux fois cent, des petits et des grands. Ou plutôt des grands et des très grands. Six cartons par jour pendant trente jours, à partir du 15 novembre.

Impatients, nous en avons fait trois ce soir et vidé les étagères des WC.

étagère WC rouge vidée d'un carton

Les cartons destinés aux livres nous laissent dubitatifs, ils nous paraissent trop grands et donc trop lourds.


les trois premiers cartons du déménagement

Enfin bon, laissons faire les professionnels.

Complotiste

J'appelle AC pour les quatorze ans de son dernier.
Elle habite St-Brieux et est divorcée depuis deux ou trois ans. Elle me raconte que son ex — que nous connaissons bien — vire totalement complotiste. Il y avait des prémices, une tendance anti-vaccin. Maintenant qu'il ne travaille plus (dépression), il passe son temps à envoyer des liens sur le complot du Covid à l'ensemble de sa famille — et comme il n'y a pas de hasard, également des liens sur la fraude dont Trump est victime.
En un mot, il s'est brouillé avec tout son entourage.

— Je vais dîner chez lui ce soir pour fêter l'anniversaire avec les garçons. Il faut que je reste calme.
— Il faudrait trouver un autre sujet de conversation. (Me souvenant qu'il est amateur de fruits de mer) Tiens, vous pourriez parler de la pêche aux coquilles Saint-Jacques, il paraît qu'elles sont très grosses cette année.
— Est-ce que ce ne serait pas de la faute de Bill Gates ?

H. tolstoïen

Mark Hamill a twitté le visage des trois présidents Obama, Trump, Biden en reprenant les titres des trois StarWars originaux


Mark Hamill (mauvais acteur mais twittos parfait) a twitté le visage des trois présidents Obama, Trump, Biden, en reprenant les titres des trois StarWars originaux.
Cela enchante H. quand je le lui montre. Je l'interroge :
— Et après, qu'est-ce qui se passe?
— Comment ça, après?
— Il n'y a pas de films qui se passent après, qui racontent la suite?
— Ah oui… Ça se passe mal.
Et comme je fais la moue:
— Qu'est-ce que tu veux, sinon il n'y a pas de film.

***********************

J'ai oublié de noter (c'est sans doute important pour la suite, donc je le note) que mardi Apple a présenté un microprocesseur révolutionnaire (H., ravi et estomaqué: «ils sont revenus aux sources de l'informatique!») qui embarque sa propre mémoire et sa propre carte graphique (si j'ai bien compris). C'est beaucoup plus puissant en consommant trois fois moins.
Il est possible que les expérimentations aient été menés depuis des années à l'intérieur des iPhones dont les puces sont quasi inconnues. En fait, j'en suis à me demander pourquoi on ne se sert pas de nos téléphones comme ordinateurs : on plugguerait un clavier, un écran, une souris, et roule Mimile.

***********************

J'ai craqué : je suis allée me commander de nouvelles lunettes. Suite au vol du 1er octobre, j'utilisais celles d'il y a trois ans mais je fatigue beaucoup trop.
Une semaine d'attente.

Manga

Faire un régime strict en temps de confinement est plutôt déprimant. Pratique (on ne voit personne donc c'est plus facile), efficace, mais déprimant.

Des graphiques sérieux et des analyses sur le covid et quelques sujets proches.
Exemple:

graphique de corrélation entre Covid et mesures gouvernementales- source qualitiso.com

J'ai lu les deux premiers tomes de Death Note, un manga qu'O. m'avait recommandé. J'aime bien, le style est nerveux. Soit un carnet abandonné sur terre par un démon de la mort qui s'ennuie. Il suffit d'y écrire le nom de quelqu'un pour qu'il meurt. Il est trouvé par un lycéen qui décide d'éliminer le mal sur terre.

Chacun cherche son chat

Martin Hirsh, directeur de l'APHP, sur RTL :
— …les gestes barrière… aérer… et son chat chez soi.
— Pardon ?
Silence
— Son sha : solution hydroalcoolique. Pas son chat.



—----------
Il faut que je le note : première annonce d'un vaccin bientôt disponible.

Les Français me fatiguent.
Sondage en octobre par Ipsos.

graphique présentant par pays les intentions de se faire vacciner


Les jours se suivent

Traduction d'une affichette trouvée sur FB:
Jusqu'à nouvel ordre, les jours s'appelleront désormais ce jour-ci, ce jour-là, l'autre jour, un jour, hier, aujourd'hui et le jour d'après.

Il a fait très beau, presque trop doux. Les blocs de graisse et la mangeoire sont arrivés aujourd'hui. Mais le rouge-gorge n'a pas semblé intéressé. (Tout cela est pour lui: une mangeoire stable, de la nourriture à base d'insectes.) Demain peut-être.



—————
Un annuaire des cabinets de recrutement.

Traces du temps

Du premier au sept novembre. J'ai oublié mercredi. La première est plus terne parce qu'il n'y avait pas de soleil.

arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre
arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre arbres en automne vus de la fenêtre


J'espère ne pas oublier les semaines à venir. Dernières photos.

Mis à jour la version de PHP sur OVH toute seule comme une grande. (Il faut dire que d'habitude je me repose sur H.)

Si vous voulez vous amuser, vous pouvez passer ce test, plus large qu'un test de personnalité. Attention, soyez au calme, la dernière partie porte sur de la logique. Le tout doit faire entre vingt et trente minutes.

Des nouvelles du monde

Joe Biden a gagné, c'est officiel et définitif. Nous avons eu en visio un Nathan ravi et épuisé, incapable de plus rien ressentir. Trois mois qu'il fait du porte-à-porte en Géorgie pour convaincre la population d'aller voter.
Kalama Haaris est également un beau symbole.

Nathan nous a parlé de ses amis au Danemark, cloîtrés, dans la crainte d'une mutation du virus qui remettrait en cause les vaccins en cours d'expérimentation. La lumière tremblotante au bout du tunnel est en train de sérieusement vaciller.

Trump tweete: j'ai gagné de beaucoup (a lot)

Trump tweete qu'il a gagné puis finit par aller jouer au golf.
Twitter contredit le président en faisant remarquer que le décompte des voix n'est pas terminé au moment où ce tweet est publié. Peu de temps avant, des télé américaines ont interrompu la retransmission de discours trumpistes tant ils étaient violents. Tout le monde redoute un déchaînement de violence (les commerçants se barricadent comme devant les gilets jaunes) et les personnes raisonnables tentent d'apaiser les esprits.

Misère sexuelle

Les deux mensonges de la première saison de Glee me font interroger la quantité de «suspension d'incrédulité» attendue du téléspectateur:
— une femme ment à son mari en prétendant être enceinte alors qu'elle ne l'est pas,
— une ado fait croire à un garçon qu'elle est enceinte de lui parce qu'ils ont pris un bain ensemble dans une piscine chaude (un jacuzzi? ou what?)

Dans quel monde cela est-il possible? Le premier ne touche jamais sa femme parce qu'elle est enceinte et donc il ne se rend pas compte que son ventre est faux; le deuxième, capitaine de l'équipe de foot américain, a des idées floues sur la conception, mais surtout, il continue à ne pas toucher sa copine (enfin, celle qui l'a élu père) après l'aveu.

Nous sommes sérieusement censés croire ça? En 2009? Même dans une histoire pour ados, ça paraît difficile. A moins que l'Amérique adolescente obéisse aux mêmes tabous que l'Angleterre victorienne?

Je repense à la femme qui a congelé ses bébés sans que personne ne se soit aperçu qu'elle était enceinte.
Après tout, le scénario de la série est peut-être concevable.

Le dernier automne

Première gelée.

Je tiens le compte des derniers jours passés dans cette maison.

Nous attendons les résultats de l'élection américaine.

Le début de la fin et le début du début

Fini les camionnettes de location et l'appel aux copains: nous déménageons avec des déménageurs (à quoi l'on reconnaîtra que nous avons la flemme, des sous et que nous sommes des vieux kroums).

Afin de demander un devis, j'avais fait une estimation grâce au simulateur en ligne: 80 mètres cubes. Le technico-commercial est passé: 83 mètres cubes. Je suis douée!
Bref, l'entreprise livre des cartons le 12 ou le 13 et je commence à vider les étagères.


-----------------

Je regarde Glee. Onze ans de retard.
Jamais vu une histoire avec autant de menteurs (menteuses en l'occurence).

La première fois que je me fais accuser de harcèlement

Il y a quelques jours, samedi ou dimanche peut-être, certains ont voulu mettre en trending topic sur Twitter #grevegenerale. Ça m'a paru tellement débile (imaginons si les agriculteurs prenaient cela au mot) que j'ai twitté «j'espère que vous crèverez tous de faim #totalementinconscients».

A mon sens c'était purement descriptif: si tout le monde arrête de travailler, c'est la famine assurée, de la même façon que si nous arrêtons toutes nos centrales nucléaires, nous allons avoir froid.


Cependant, on peut être anarchiste et aimer l'ordre: j'ai été signalée pour harcèlement. Twitter m'a donné un choix digne des meilleurs instituteurs: je retire mon tweet ou je suis bloquée.
Bloquez-moi, ce n'est pas tout à fait comme si Twitter comptait beaucoup dans ma vie. Et puis à l'époque des islamistes, c'est sûr que je suis la personne à surveiller.



           


Le covid vu par un recruteur du secteur médico-social

— Je suis étonnée, il y a toujours des postes à pourvoir. Je ne pensais pas que ça tournait, j'aurais pensé qu'une fois qu'on était en poste, on y restait.
— Vous savez, c'est mécanique. Il y a six mille établissements en France, il y a toujours des postes, il y en a plus qu'il n'y a de candidats… Et puis en ce moment, il y en a qui quittent. [Petit sourire de celui qui s'excuse de dire des choses tristes] Il y a des administratifs qui se sentent en danger, il y a même des médecins et des infirmières qui s'en vont. Ils sont malades, ils ont peur d'être malades. Là j'ai un poste… ça faisait cinq mois qu'elle l'avait pris… elle est décédée. Dans un EHPAD il y a eu cinquante morts. On a beau avoir l'habitude...

Démoralisant

J'ai trouvé ça sur FB :

on sera resté enfermé plus longtemps que Balkany
Les billets et commentaires du blog Alice du fromage sont utilisables sous licence Creatives Commons : citation de la source, pas d'utilisation commerciale ni de modification.