- 21 janvier, Valery Zalotoukha, Le Musulman. Honnête mais dispensable.

- 3 février, Michel Francesconi, Morceaux choisis du singe. Nouvelles rêveuses, sardoniques et futuristes.
- 17 février, Iakovos Kambanellis, Mauthausen. Une temporalité nouvelle.
- 21 février Angela Rohr, Un exil éternel.
- 26 février, Hugo Pratt, Corto Maltese. C'est mauvais, heureusement que Pratt a préféré la BD.

- 8 mars, Bill Watterson, The Revenge of the baby-sat. (BD) J'y trouve un je ne sais quoi de mélancolique dans sa lucidité.
-13 mars, Raymond Queneau, Le Chiendent.
-19 mars, Leo Perutz, Le cavalier suédois.