Matin : RER D pour la première fois depuis novembre.
Les sièges sont neufs, du bleu du nouveau passNavigo. Si la SNCF voulait nous faire une surprise pour 2020, c'est un peu raté…

J'arrive gare de Lyon. Je suis assise depuis carrefour Pompadour, des voyageurs m'ayant laissé m'asseoir quand certains sont descendus à cet arrêt (cela me touche toujours profondément, car laisser quelqu'un s'asseoir, c'est accepter le risque de rester debout de longues minutes en cas d'incident sur la voie. C'est une vraie générosité.)

Gare de Lyon, donc. Quai du RER A. J'entends un bonk comme une valise qui tombe sur le carrelage, des cris, une annonce: «Une équipe de police est demandée…»
Je n'attends pas et vais prendre la ligne 1.


Soir. Je fais un détour par Madeleine. Ladurée, puis ligne 14 jusque gare de Lyon.
Gare de Lyon, mon RER est annoncé deux minutes plus tard.
Les deux quais sont occupés par des Corbeil-Essonne (donc mon train pour Melun ne peut pas entrer en gare).
Annonce: pour cause d'incident voyageur à Maisons-Alfort, les trains seront sans arrêt jusque Villeneuve-Triage. Les rames restent à quai.
Le trafic reprend dix à quinze minutes plus tard.